Entre filles: hygiène intime et développement durable #2 La marque PLIM

PLIM

Mon premier article de cette série ayant été un petit succès (ici), j’ai decidé de vous partager de nouveaux articles sur l’hygiène intime durable, à savoir, en utilisant des méthodes non polluantes, et des produits réutilisables au maximum. Non pas que je sois devenue une pro de tout ce système, mais ces produits se sont complètement adaptés à ma nouvelle routine, et je n’achète plus rien de jetable depuis des mois. Le retour sur investissement n’est pas immédiat comme vous pouvez l’imaginer au vu du coût de départ de ces produits, mais dans quelques temps je n’aurais quasiment plus de frais, et c’est plutôt une petite victoire!

Je vais donc vous parler aujourd’hui de PLIM, une marque française qui propose des produits écologiques, révolutionnaires, confortables, efficaces et pratiques, le tout avec une fabrication française (dans un atelier des Deux Sèvres) et plusieurs labels écologiques. J’ai été contactée par la marque il y a quelques mois et j’ai été ravie de pouvoir tester l’une de leurs serviettes hygiéniques de taille medium, avec un très joli motif fleuri!

Petit retour sur expérience.

PLIM

Composition:

La partie intérieure, au contact de la peau, est en coton bio , doublée à l’intérieur de membranes en coton bio et/ou chanvre pour permettre une meilleure absorbtion. La partie extérieure est en polyester 100% imperméable pour éviter les fuites, tout en restant respirante. Les coutures sont pensées avec un système anti-fuite. Les matières utilisées sont pour 90% naturelles, que ce soit le coton ou le chanvre, et même issues de l’agriculture biologique, elles sont donc fabriquées à partir de matières premières cultivées et traitées sans pesticides, ni produits chimiques. On peut donc porter ces protections en toute sécurité, aussi bien pour la peau, que pour la lingerie qui est également protégée, et je vous le confirme, je n’ai jamais eu de problème de perméabilité!

Utilisation:

Etant déjà habituée à ce genre de protections hygiéniques, que je porte en complément de ma coupe menstruelle FleurCup, je connaissais déjà l’utilisation, très simple. Il suffit de laver la protection deux fois avant de la porter, pour renforcer son pouvoir absorbant, et de l’attacher (ou plutôt de la clipser) à sa culotte.
PLIM

Entretien:

Très simple également, en machine à laver à 30/40° (plus risquerait de l’abîmer, je vous le déconseille), l’avantage de celle que j’ai reçue est sa couleur sombre qui permet de ne pas tâcher (le problème majeur de toutes mes autres protections lavables). Si elle est vraiment tâchée, il est possible de la faire tremper et de la nettoyer avec une savonnette, sa matière est hyper simple à entretenir, surtout en comparaison des autres marques que j’ai pu tester, toutes les tâches partent très bien, et sans effort! Il ne faut par contre par mettre d’assouplissant ou de chlore, ne pas les passer au sèche linge et ne pas les repasser. Une fois lavées, elles mettent une journée en moyenne à sécher. La mienne n’a pas du tout bougé, ni couleur, ni forme, elle est toujours aussi souple et agréable à porter, c’est d’ailleurs celle que je porte le plus. Il est recommandé d’utiliser une lessive écologique ,c’est mieux, et la marque recommande d’ajouter de temps en temps des huiles essentielles pour désinfecter les protections (niaouli, lavande ou arbre à thé), dans l’eau de trempage ou dans le bac de la machine à laver (5 gouttes suffisent).
PLIM

Pour vous résumer un peu les avantages au quotidien de cette protection hygiénique:

  • Le confort: j’utilise cette protection depuis maintenant plusieurs mois et à chaque cycle, et honnêtement, elle n’a pas bougé, ni bouloché, ni tâché. Elle est de très belle facture, toujours aussi douce, fine et légère, et elle a toujours une sensation sèche, meme lorsque je la porte sans ma coupe menstruelle. Je ne la sens pas du tout et elle ne m’a jamais irritée. Aussi, comme elle est respirante, pas de problème d’odeur ou de microbe, je suis tranquille!
  • L’efficacité: comme je vous l’ai dit plus haut, je n’ai jamais eu de problème de fuite ou autre, elle ne glisse pas grâce à son système de clip, et ne tâche pas ma lingerie, même lorsque mon flux est plus abondant, elle est parfaitement adaptée, et la taille medium me convient complètement, début, milieu ou fin de cycle!
  • La praticité: il en existe de plusieurs tailles en fonction des besoins de chacune (d’ailleurs, il existe toute une rubrique sur leur site pour bien choisir la protection la plus adaptée), personnellement, la medium est la taille idéale pour moi, mais je pense investir dans quelques protèges slips et une plus grande taille pour la nuit. Aussi, son clip permet de bien la plier et de la ranger en toute discrétion dans son sachet (non fourni), puis dans le sac. Pour le lavage, je n’ai pas besoin de faire de machine supplémentaire pour son entretien, je la mets avec mon linge habituel dans la machine à laver, et je n’y pense plus!
  • Les économies: comme j’en ai parlé également, c’est un investissement de départ, elles sont vendues à 18€ pièce (15€ pour les protégés slips, et 20 à 22€ pour les protections ultra absorbantes), alors oui, c’est un peu cher au depart, mais très vite rentabilisé quand on sait qu’une protection va durer entre 5 et 10 ans avec un bon entretien.

PLIM

De manière générale, et ayant essayé d’autres marques, je suis vraiment convaincue par PLIM, et ENFIN, une marque qui propose des protections pas uniquement dans un coloris blanc qu’il est impossible de garder blanc! Résultat, c’est vraiment celle que j’utilise le plus, de par son confort, mais également son efficacité et sa qualité, elle n’a pas bougé du tout depuis que je l’ai. Je vous recommande vivement cette marque française, et de mon côté, je pense m’offrir un petit set prochainement!

Et vous, connaissez-vous PLIM? Avez-vous déjà essayé?

Publicités

6 réflexions sur “Entre filles: hygiène intime et développement durable #2 La marque PLIM

  1. Coucou ! Je suis aussi passée à la coupe depuis plusieurs mois, et ça me convient parfaitement. Du coup je me suis aussi renseignée sur les serviettes lavables comme les tiennes, mais je trouve que ce n’est pas si rentable que ça, finalement, car 18€ x 4/5pièces = 72€/90€ (au moins, non ?) ça fait vite cher ! Et au final les protèges slips qu’on a actuellement en magasin ne sont pas si chers que ça. Après c’est sûr que c’est plus sain et moins polluant. Puis je me demandais, tu les stock où avant de les mettre à la machine ?
    Merci pour ton article et ta future réponse ! 🙂 bisous

    J'aime

    • Hello! La coupe se rentabilise très rapidement (selon le prix d’achat, certaines sont vendues à plus de 50€), pour les serviettes lavables, comme je disais en début d’article, je n’ai pas encore rentabilisé, cela peut prendre environ 2 ans, mais au vu de la durée de vie, je pense les rentabiliser, et puis l’impact écologique compte aussi beaucoup pour moi 🙂 Pour les stocker, je les mets à tremper dès que je les retire, puis je les nettoie d’abord avec du savon avant de les laisser sécher, puis je les range dans un sachet à part une fois sèches avant de les passer en machine. Bisettes

      J'aime

Je vous invite à laisser un commentaire, un avis, un conseil ou un mot d'amour

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s