Miu Cup – La p’tite minotte – la coupe menstruelle 100% française

Vous allez croire que j’ai une obsession avec les coupes menstruelles, puisqu’il s’agit de mon troisième article sur un tel produit (ici & ici), toutefois, pas du tout. Je m’explique: j’ai du en jeter une car j’ai malencontreusement déchiré le bout qui permettait de la retirer (je suis une viking bonjour!), et j’aime en avoir toujours deux, une chez moi et une dans mon sac en cas de règles inattendues.

J’ai donc voulu à nouveau consommer français, en shoppant ma nouvelle coupe chez Miu Cup, ayant déjà été très conquise par mon expérience avec Fleurcup (article ici). Résumé d’expérience!

Pourquoi j’ai choisi cette marque?

Leur histoire, c’est un peu celle de toutes les coupes menstruelles françaises, une fille qui s’est étonnée de ce concept outre atlantique très répandu, puis qui a testé, approuvé, et décidé de lancer son produit en le fabriquant en France, mode cocorico!

Mais, j’ai beaucoup aimé leur communication « entre copines« , tout est bien expliqué sur le site, les morphologies, les vidéos, comment l’utiliser, comment l’entretenir etc… leur communication sur le Made In France a joué également aussi, mais également le packaging, hyper girly, avec une pochette de rangement (rare, bizarrement pour ce type de produit). La marque propose des produits hypoallergéniques, sans produits toxiques, doux pour l’intimité, compatibles avec un stérilet et faciles d’entretien (on fait bouillir avant le début du cycle puis une fois à la fin).

J’ai choisi la version « La p’tite Minote« , en silicone, avec une contenance de 18mL, c’est la plus petite et la plus souple des coupes proposées par la marque, idéale pour les flux légers à moyens (je suis entre le léger et le moyen), et elle est adaptée pour les jeunes femmes ainsi que pour les jeunes femmes vierges (toutefois, il faut vraiment connaître son corps pour se lancer honnêtement, j’ai 27 ans, et j’ai commencé l’apprentissage des coupes à 23/24 ans environ, je ne me serais absolument pas vue utiliser ce genre de produit en tant qu’adolescente à peine pubère).

Après, comme précisé sur leur site « c’est en forgeant que l’on devient forgeron« , certes!

Il existe deux tailles (petite et grande) et deux souplesses (minotte et mariole), la minotte est honnêtement déjà peu souple à mon sens, dans le doute, je vous conseille la plus petite et plus souple pour commencer!

Lire la suite

Publicités

Entre filles: hygiène intime et développement durable #3 La coupe Anytime

Bon, vous allez dire que le sujet de l’hygiène intime et développement durable devient peut-être omniprésent, mais ces derniers temps j’ai eu l’occasion de rajouter des nouveaux produits à ma routine « menstruelle », et je voulais vous partager mes expériences, d’autant plus qu’elles sont fructueuses! Je suis ravie de ma nouvelle routine je n’utilise plus du tout de produits jetables, et où je me sens complètement à l’aise (point capital!). Je vais donc vous présenter aujourd’hui une nouvelle coupe menstruelle, la coupe Anytime (shoppée sur Aliexpress, mon premier achat sur ce site).

Menstrual cup Anytime

Bon, au premier abord, je n’aurais jamais pensé shopper une coupe menstruelle sur un site qui vend aussi bien de l’électroménager que de la nourriture, que des vêtements ou du make-up, mais finalement, en flânant, et en découvrant le nombre incalculable d’articles à coût modique, et au vu des évaluations triomphantes, j’ai fini par céder pour cette jolie coupe menstruelle bleue (qui existe en d’autres coloris, nous y reviendrons).

C’est visiblement l’ersatz d’une marque très connue qui s’appelle Sckoon, et qui a le même design, et qui coûte environ 10 fois plus cher, au vu des commentaires d’utilisateurs. Je ne connaissais ni Sckoon ni Anytime, et autant vous dire que j’ai bien tout lu avant de porter mon choix sur une coupe que j’allais mettre vous-savez-où.

Lire la suite

Entre filles: hygiène intime et développement durable #2 La marque PLIM

PLIM

Mon premier article de cette série ayant été un petit succès (ici), j’ai decidé de vous partager de nouveaux articles sur l’hygiène intime durable, à savoir, en utilisant des méthodes non polluantes, et des produits réutilisables au maximum. Non pas que je sois devenue une pro de tout ce système, mais ces produits se sont complètement adaptés à ma nouvelle routine, et je n’achète plus rien de jetable depuis des mois. Le retour sur investissement n’est pas immédiat comme vous pouvez l’imaginer au vu du coût de départ de ces produits, mais dans quelques temps je n’aurais quasiment plus de frais, et c’est plutôt une petite victoire!

Je vais donc vous parler aujourd’hui de PLIM, une marque française qui propose des produits écologiques, révolutionnaires, confortables, efficaces et pratiques, le tout avec une fabrication française (dans un atelier des Deux Sèvres) et plusieurs labels écologiques. J’ai été contactée par la marque il y a quelques mois et j’ai été ravie de pouvoir tester l’une de leurs serviettes hygiéniques de taille medium, avec un très joli motif fleuri!

Petit retour sur expérience.

Lire la suite

Entre filles: hygiène intime et développement durable

Hygiène féminine durable

Parce qu’il ne s’agit pas uniquement de crèmes pour le visage et de brumes à cheveux dans l’univers de la beauté, je vous parle aujourd’hui d’un sujet nouveau et important: l’hygiène intime. Je suis intéressée par tout ce qui est bio/naturel bien que tout ce que je mange ne le soit pas nécessairement, et que mes produits cosmétiques soient un vrai mélange de produits tantôt bios, tantôt grand public, tantôt luxe, pour autant, en ce qui concerne l’hygiène intime, je fais vraiment très attention à ma consommation et aux produits que j’utilise, qui s’inscrivent dans une démarche de développement durable.

Vous l’aurez compris, je ne jette rien et j’ai opté pour des protections hygiéniques durables, et aujourd’hui, je vous propose un récit de mon expérience et de mon passage au green dans l’hygiène intime!

Lire la suite