COLAB sur le banc d’essai: Monaco & Unicorn

Pour débuter, COLAB c’est une marque de shampoing sec qui créée par une équipe de passionnés de la beauté, et notamment la blogueuse Ruth Crilly.

Je l’ai découverte chez Monoprix lorsque je cherchais des nouveautés pour changer de mes habituels Batiste (articles iciici), que j’utilise désormais depuis des années, et dont je pense avoir testé l’intégralité de la gamme! Leur offre est assez variée, avec différents parfums, mais surtout une promesse qui rivalise fortement avec les concurrents: elle promet d’absorber le sébum sans résidus blancs, la problématique majeure des autres marques et du shampoing sec en général! WAHOU!

Venons-en aux faits: je vous présente aujourd’hui les deux produits testés, MONACO et UNICORN.

Ces shampoings secs fonctionnent comme tous les shampoings secs classiques, à vaporiser sur les cheveux à environ 20cm des racines, on masse légèrement, et on brosse!

Petit commentaire supplémentaire: les produits sont fabriqués au UK, l’un des arguments quali de la marque!

Commençons par aborder le cas de la jet-set avec la fragrance MONACO, que j’ai de loin préférée! Alors déjà, le packaging est classique mais assez chic avec cette version argentée rayée de bleu, façon marinière/côte d’Azur. Au niveau de l’utilisation, effectivement, en ayant l’habitude d’utiliser des shampoings secs, on s’attend à voir le produit « apparaître » sur les cheveux avec un résidu, et du coup, on a tendance à en utiliser plus à chaque fois, car si ça se voit, alors ça marche. Bien entendu! C’est véritablement un produit à prendre en main pour les expertes comme les débutantes.

Niveau efficacité, nickel! Une fois la dose maîtrisée, l’odeur est fantastique, plutôt « classe », ça sent la cologne élégante.Le sébum est absorbé, pas de résidus à signaler, j’ai beaucoup aimé cette première expérience avec le produit.

Passons sur le UNICORN, qui a été plus proche du fiasco suite à ma première expérience très réussie (j’avais acheté le MONACO en amont). L’odeur est très chimique, loin de la fragrance « féérique » et du marketing affiché, je n’ai pas du tout accroché, et pourtant je suis la bonne cliente de la communication par excellence! J’ai été déçue de l’expérience également, non seulement je n’ai pas été convaincue par la senteur, mais je l’ai trouvé bien moins efficace et bien moins « résistant.

J’ai l’impression que le flacon a tenu pour moins d’une dizaine d’utilisations, contre beaucoup plus pour le premier, car pour moi, le shampoing sec relève de « l’exceptionnel », je ne l’utilise qu’une fois par mois maximum, car je fais attention à mon rythme de lavage de crinière.

Un avis donc en demi-teinte! Si j’ai adoré la version MONACO, la version UNICORN m’a complètement déçue… Je suis encore perplexe et j’attends mon prochain achat de la marque (que je complèterai fort probablement par une version classique de chez Batiste en cas de flop, et par sécurité!), mais le projet m’emballe, car les prix sont abordables et les senteurs originales. Je pense tester la version « tropicale » dès que l’hiver arrivera, afin d’apporter une touche estivale dans cette longue et froide période, au moins dans ma crinière.

Et vous, avez-vous testé COLAB? Des recommandations?

Publicités

Je vous invite à laisser un commentaire, un avis, un conseil ou un mot d'amour

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s